ou aller en voyagevoyages pas cher - Comparer les prix

 

ou aller au Nicaragua

Agrandir la carte

 


Météo à Granada
Lundi 10 décembre 2018
Max: 30°C JOUR NUIT
Min: 22°C Non communiqué Ciel dégagé
H%: 51

 





Rejoignez nous sur

 

Que voir, où aller au Nicaragua ?


  • Que voir au nord
  • Au centre
  • Au sud
  • A l'est

Autrefois exclusivement fréquenté par les backpapers le Nicaragua s'ouvre désormais peu à peu à un tourisme plus traditionnel, très axé sur la nature grâce à ses nombreux lacs, volcans et sa végétation luxuriante. Une destination nature propice aux randonnées, balades et la détente. La majorité des visiteurs qui se rendent dans le nord viennent découvrir la ville de León et son architecture coloniale, cependant à proximité se trouvent plusieurs volcans intéressants dont le Cerro Negro et le Telica aux attraits différents et la proximité de la côte peut être l'occasion d'un après-midi au bord de l'eau.

 

León Nicaragua
León : Longtemps en rivalité avec Granada d'un point de vue politique et économique, la ville de León a su développer sa propre identité et possède notamment de belles églises coloniales et une ambiance plus authentique que Granada. A visiter une demi-journée pour découvrir sa cathédrale (la plus grande d'Amérique centrale), les nombreuses églises, son architecture coloniale, l'ambiance très animée le soir... A 20 kms de León, les deux grandes plages de Poneloya & Las Penitas, surtout fréquentées le weekend, peuvent éventuellement faire l'objet d'un détour pour apercevoir le Pacifique et s'y baigner un après-midi.

Type de destination : Ville et culture 4/5

 

Telica
Volcan Telica : Haut de 1061m, le Telica fait partie des volcans encore en activité au Nicaragua et offre l'opportunité de monter à son sommet à partir de San Jacinto. Le trek se fait généralement sur 2 jours et après une ascension de 4h environ (3h de marche facile pour accéder au volcan, 1 pour le grimper), vous camperez près du sommet d'où vous aurez la possibilité d'apercevoir la lave bouillonner au fond du large cratère (700m) qui le coiffe. La première partie, au milieu d'une végétation composée de forêt sèche n'a pas d'intérêt majeur mais c'est en arrivant près du sommet que l'excursion prend toute sa mesure lorsque vous serez accueilli par un bruit assourdissant et pourrez contempler le magma frémissant en contrebas la nuit tombée. Le panorama, saisissant au lever du soleil, permet également d'admirer les autres volcans environnants dont le fameux San Cristobal. La difficulté, moyenne, est surtout liée à la durée de la marche et à la chaleur.

Type de destination : Nature et découverte 5/5

 

Cerro Negro
Cerro Negro : Pour l'expérience du "sandboarding" dans un cadre insolite. Ce jeune volcan apparu en 1850 demeure en activité bien qu'on n'en voit pas réellement de manifestation mis à part de rares fumerolles à l'occasion. Son aspect en revanche surprend dans ce paysage car ses parois recouvertes de cendres et gravillons d'un noir intense sont totalement dénuées de végétation et contrastent fortement avec les plaines alentours. La montée dure environ 3/4 d'heure pour gravir les quelques 700 mètres de dénivelé, c'est alors que vous pourrez enfourner une luge adaptée pour l'occasion et dévaler la pente de 45°, assis ou debout façon snowboard. Très fun. Etant donné qu'il faut 1h sur une route dans un état moyen pour se rendre sur place plus l'ascension comptez 1/2 journée pour faire cette excursion. Prévoyiez également des vêtements qui ne craignent pas et de l'eau car il fait très chaud.

Type de destination : Nature et découverte 4/5

 

Route Panaméricaine
Route Panaméricaine : Matagalpa & Ocotal : La route Panaméricaine vers Ocotal et les environs de Matagalpa en passant par Esteli permettent de découvrir le Nicaragua autrement, avec de beaux points de vue par endroits, de s'immiscer dans le pays de façon différente, plus authentique : balades dans les parcs alentours, visite des plantations de café, villages, rencontre avec les habitants... A envisager si la durée de votre séjour le permet.

Comment y aller : l'aéroport international le plus proche se situe à Managua [MGA] à 75 kms de León

Le centre-ouest est sans conteste la région la plus visitée du Nicaragua grâce à la proximité de la capitale (dans laquelle on ne s'attardera pas) mais surtout de la présence de plusieurs sites appréciés comme les volcans Mombacho et Masaya et bien sûr Granada.

Granada - Nicaragua
Granada : Alors que la capitale Managua n'a que peu d'intérêt, Granada est devenue un point de passage quasi obligatoire au Nicaragua pour son charme et sa proximité avec de nombreux centres d'intérêt aux alentours. A visiter une journée pour son architecture coloniale très colorée et séduisante, la cathédrale et les églises environnantes, le marché municipal qui a lieu chaque matin, flâner au hasard des rues...

Type de destination : Ville et culture 5/5

 

Las Isletas - Nicaragua
Las Isletas : A quelques kilomètres de Granada cette randonnée sur l'eau s'effectue en canot au milieu des dizaines d'ilots verdoyants (365 au total) qui forment l'archipel de Las Isletas au nord du lac Nicaragua. L'occasion d'admirer la nature, les nombreux oiseaux aquatiques et quelques singes dans une ambiance relaxante. La baignade est interdite par endroits mais plusieurs restaurants disséminés sur les divers ilôts permettent de faire une halte déjeuner ou se reposer à l'ombre de la végétation.

Type de destination : Nature et découverte 4/5

 

Masaya
Parc national de Masaya : Il s'agit du volcan en activité le plus accessible du Nicaragua. On accède au sommet du cratère par voiture (635m), où 20 kms de sentiers aménagés circulent autour des deux volcans Masaya et Nindiri et de leurs 5 cratères. Bien que la lave ne soit visible que de nuit, le cratère principal dégage des tonnes de fumée et les sentiers aménagés permettent de rejoindre les autres calderas ou d'admirer les paysages alentours : arides et rocailleux au sommet, plus verts en contrebas. Quelques projections peuvent même s'échapper du volcan à tout moment ! Malgré le nombre de marches n'hésitez pas à monter à la Cruz de Bobadilla pour un panorama d'ensemble. A 2 kms en contrebas la lagune de Masaya permet de se baigner dans les eaux du lac si le coeur vous en dit. Comptez une demi-journée pour l'excursion aux volcans.

Type de destination : Nature et découverte 5/5 - Balneaire 2/5

 

Lagune d'Apoyo et volcan Mombacho
Lagune d'Apoyo et volcan Mombacho : Sculptée dans le cratère d'un ancien volcan la lagune d'Apoyo forme maintenant un lac, aux eaux chaudes et très propices à la baignade, entouré de végétation foisonnante. Parfait pour se relaxer un jour ou deux après une visite de Managua ou des volcans alentours. Quelques hôtels hébergent les vacanciers qui souhaitent s'attarder sur les rives. Le volcan Mombacho offre quant à lui une belle balade dans la forêt pluviale de niveau facile à confirmé selon le sentier choisi, au son des animaux (plus de 70 espèces sont présentes dont des singes, iguanes et beaucoup d'oiseaux), avec une superbe vue sur Granada et le lac Nicaragua au sommet lorsque le ciel est dégagé (le matin généralement). Compter 4 heures pour le sentier le plus dur (Puma).

Type de destination : Nature et découverte 5/5 - Balneaire 2/5


Comment y aller : l'aéroport international le plus proche se situe à Managua [MGA]

Nature et sauvage, le sud du Nicaragua embarque les vacanciers qui le visitent dans une ambiance de Robinson Crusoé où la nature, les éléments et l'authenticité prennent ici tout leur sens.

Ile d'Ometepe
Ile d'Ometepe : Située au centre du lac Nicaragua Ometepe a acquis une certaine célébrité grâce à ses deux volcans qui se font face de part et d'autre de l'ile. L'ascension du plus petit, le Maderas (8h A/R à 1394m), est d'ailleurs appréciée des randonneurs confirmés et permet de s'enfoncer dans une forêt humide dense et peuplée d'animaux tropicaux (oiseaux, singes, boas...). Dommage que la vue soit masquée par la végétation au sommet en revanche un petit lac accueillera les plus téméraires car l'eau y est froide. Mais si cette marche vous effraie pas de panique car la nature est présente partout sur Ometepe et les possibilités de balades (pédestres, à cheval ou vélo), et même en kayak dans la mangrove ou sur le lac, nombreuses. Faites un tour jusqu'à la cascade San Ramon par exemple (surtout durant ou juste après la saison des pluies). La baignade est bien sûr un passe temps courant sur les quelques plages sauvages de l'ile notamment du coté de Chaco Verde ou Santo Domingo. Ou pourquoi pas à l'Ojo de Agua, une piscine naturelle en plein milieu de la végétation abondante (un resto sur place sert à boire et encas). Un des endroits les plus séduisants du Nicaragua pour se détendre et goûter à l'ambiance du pays. Le trajet de Granada dure environ 4h30 en bus via Rivas et le port de San Jorge.

Type de destination : Nature et découverte 5/5 - Balneaire 3/5

 

Iles Solentiname
Iles Solentiname : Ces 36 petites iles retirées de tout, à la nature foisonnante et fréquentées par de nombreux oiseaux tropicaux (hérons, ibis, cormorans, perroquets...) regroupent désormais plusieurs artistes et artisans venus chercher la tranquillité et l'inspiration dans ce décor verdoyant. Un air de Robinson Crusoé se dégage indéniablement de l'endroit si bien que seule une poignée d'hôtels basiques peuvent accueillir les visiteurs. L'eau courante et l'électricité sont rares, tout comme l'animation, ce qui permet de se concentrer sur la nature omniprésente. Au sud se trouve la réserve naturelle "Los Guatuzos"où l'on peut apercevoir de nuit des animaux exotiques dans leur habitat naturel lors d'une excursion en barque le long de la rivière, majoritairement des oiseaux mais aussi des tortues, singes, alligators, iguanes... Une très agréable excursion accompagnée d'un guide au milieu de la jungle.

Type de destination : Nature et découverte 5/5 - Balneaire 2/5

 

San Juan del sur
San Juan del Sur : Bien que quelques hôtels de luxe de bord de mer aient fait leur apparition ces dernières années dans le reste du Nicaragua, cet ancien petit village de pêcheurs est la seule véritable station balnéaire du pays qui accueille restaurants, hôtels confortables et animation. Protégée par une large baie entourée de verdure San Juan del Sur est particulièrement reconnue pour la pratique du surf mais bénéficie de plusieurs belles plages sauvages aux alentours comme Playa Marsella au nord du village, ou El Coco et La Flor au sud (des tortues viennent d'ailleurs y pondre chaque année de juillet à février, surtout septembre et octobre) plus adaptées à la baignade. Un golf 18 trous a également fait son apparition en 2013, à 15 kms au nord de San Juan.

Type de destination : Balneaire 5/5


Comment y aller : l'aéroport international le plus proche se situe à Managua [MGA] à 4h30 de l'ile d'Ometepe (bus + bateau) et 130 kms de San Juan del Sur

L'est du Nicaragua demeure extrêmement peu développé au point que cette moitié du territoire n'accueille que 10% de la population totale. Sauvage et difficile d'accès en raison du manque de transports publics la côte Caraïbes du Nicaragua regroupe principalement de petits villages pauvres et retirés de la modernité.

Corn Islands
Corn Islands : Les Corn Islands sont 2 petites iles (12 kms pour la plus grande) au large de Bluefields sur la côte est du Nicaragua, à l'ambiance radicalement différente du reste du pays, et à 1h30 de vol de Managua. Si Big Corn est l'ile la plus peuplée et profite déjà d'un charme certain grâce à sa situation au milieu de l'océan (surtout les belles plages au sud), Little Corn apparaît comme un vrai petit joyau bordé de superbes plages de sable fin au bord d'une mer d'un bleu turquoise. Aucune route, aucun véhicule motorisé pour troubler la quiétude de l'endroit, le seul moyen de transport ici c'est la marche voire le vélo (1h suffit pour traverser l'ile à pied). Ajoutez à ça une végétation tropicale dense qui recouvre presqu'entièrement l'ile et vous comprenez pourquoi Little Corn Island est un coup de coeur pour beaucoup de vacanciers. Parfait si vous cherchez le repos dans un décor enivrant tout en profitant du snorkeling, plongée bouteille, pêche, kayak et même kitesurf. Little Corn n'est accessible qu'en bateau de Big Corn Island (45mns de trajet).

Type de destination : Balneaire 5/5


Comment y aller : l'aéroport international le plus proche se situe à Managua [MGA]. Des vols intérieurs relient ensuite Big Corn Island en 1h30, puis il est nécessaire de prendre un bateau pour rejoindre Little Corn Island (45 mns)


 

que voir nicaragua


Warning: file_get_contents(http://r.webmastravel.net/PIk-search/vol?partid=9524&secureKey=626dff4f2b65909b7c3a90678566f8aa&configKey=1ecfb463472ec9115b10c292ef8bc986&formSuffix=1&targetPageSearch=http%3A%2F%2Fwww.ecovoyages.com%2Fou-aller%2Fincontournables-nicaragua.php&targetPageResult=http%3A%2F%2Fwww.ecovoyages.com%2Fcomparateur-result.php&cssScope=wmt_theme_default&dataForm=%2Fou-aller%2Fincontournables-nicaragua.php&language=fr&gateway=http%3A%2F%2Fwww.ecovoyages.com%2Fpasserelle.php) [function.file-get-contents]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /public_html/ou-aller/incontournables-nicaragua.php on line 298


Photos de voyages au Nicaragua


Quand partir au Nicaragua :

Que voir, que faire dans un autre pays :

Le Nicaragua se visite principalement de novembre à avril. Découvrez les meilleures périodes pour partir en voyage au Nicaragua région par région ainsi que les conditions climatiques détaillées et les températures chaque mois de l'année.

jan
Fev
Mars
Avr
Mai
Juin
Juil
Aout
Sept
Oct
Nov
Dec
5
5
5
4
3
2
2
2
2
2
4
5

•  Que voir, où aller en Grèce
•  Que voir, où aller en Croatie
•  Que voir, où aller en Tanzanie