ou aller en voyagevoyages pas cher - Comparer les prix

 

ou aller aux Canaries

Agrandir la carte

 


Météo à Las Palmas
Lundi 10 décembre 2018
Max: 21°C JOUR NUIT
Min: 17°C Ciel dégagé Peu nuageux
H%: 68

 





Rejoignez nous sur

 

Que voir, où aller aux Canaries ?


  • Que voir à Ténérife
  • A Lanzarote
  • A Fuerteventura
  • A Grande Canarie
  • A La Gomera

On résume souvent les Canaries à un complexe hôtelier géant où le béton prédomine mais loin des clichés les Canaries surprennent et ravissent ceux qui s'aventurent en dehors des sentiers battus et des stations balnéaires. Avec 1500 kms de côte, 20 golfs, de beaux fonds sous-marins et des paysages variés (d'anciens volcans dotés de paysages désertiques aux forêts luxuriantes), les Canaries peuvent satisfaire à la fois celui qui veut se reposer au bord de l'eau dans un hôtel confortable que celui qui voudra randonner au milieu de paysages fantastiques ou se perfectionner aux sports de glisse. Tout le sud de Ténérife est très touristique et concentre les plus belles plages (le reste compte surtout de petites plages de sable noir) alors que le nord, moins animé, est plus préservé du bétonnage et mieux placé pour randonner ou découvrir les coins intéressants de l'ile (voir plus bas). Entre les deux : un imposant massif rocheux qui ne facilite pas les déplacements, il va donc falloir choisir votre logement selon ce que vous cherchez en priorité. Un bon compromis ? Los Gigantes à l'ouest ou, si les plages ont un intérêt secondaire pour vous, la région d'Orotava qui est bien située pour visiter le nord.

 

Parc national du Teide
Parc national du Teide : Témoin du passé volcanique très mouvementé de Ténérife, le parc national du Teide réunit un large ensemble de volcans éteints, de coulées de lave et de formations géologiques rocailleuses aux tons noirs, rouges et ocres sur lesquels la végétation tente péniblement de se faire une place. En son sein se dresse impérieusement le plus haut sommet d'Espagne (3718m), le Pic du Teide classé au patrimoine de l'Unesco et figure emblématique des Canaries. Heureusement un téléphérique mène presqu'au sommet à 3550m d'où deux courts sentiers ont été aménagés pour admirer le panorama, tandis qu'il faudra gravir les 170m restants à pied (avec autorisation au préalable) pour accéder au cratère de 45m de profondeur. Ces décors très impressionnants peuvent être explorés par divers itinéraires pédestres faciles ou plus soutenus (même en voiture d'ailleurs) comme les très visitées Roques de Garcia qui donnent une vue superbe sur le Teide, la Montana Blanca et les Oeufs du Teide, ou encore l'ascension complète du volcan et de nombreuses autres alternatives. Des excursions guidées sont d'ailleurs organisées. Un voyage saisissant !

Type de destination : Nature et découverte 5/5

 

Playa de las Americas Tenerife
Playa de las Americas : Playa de las Americas est la plus grosse station balnéaire de Ténérife, sans charme mais dotée de plages attrayantes comme Playa Las Vistas, d'un golf et de nombeux aménagements spécialement destinés aux vacanciers : parc aquatique, spas, boutiques, fast food, pizzerias et bien sûr plusieurs activités nautiques (ski nautique, parachute ascensionnel, journée en voilier, pêche en haute mer...). Toute la région sud a été transformée pour le tourisme vous ne manquerez donc pas d'opportunités de logements ou d'activités sur place. Après le coucher du soleil, tandis que quelques établissements organisent concerts ou spectacles divers, l'ambiance devient résolument jeune, festive et animée à Las Americas notamment au quartier Veronicas Strip où se concentrent de nombreux bars et discothèques. D'autres localités voisines demeurent cependant plus calmes comme par exemple El Duque. Playa de las Americas est aussi un spot de surf intéressant d'octobre à avril (les plus grosses vagues se trouvent néanmoins au nord vers El Socorro) alors que les adeptes de kite ou de planche à voile trouveront leur bonheur, principalement l'été, à El Medano à quelques kilomètres au sud-est. Plusieurs sites de plongée sous-marine de qualité se concentrent enfin à proximité (ainsi qu'au nord-ouest) pour apprécier la faune et la flore locale dont l'observation des baleines et dauphins.

Type de destination : Balneaire 5/5

 

Los Gigantes
Los Gigantes : Cette localité de Ténérife se trouve sur la côte la plus urbanisée mais loin de l'agitation des stations les plus fréquentées, l'atmosphère est donc bien plus calme et le cadre superbe puisqu'à deux pas des impressionnantes falaises du même nom. Los Gigantes, au bord de l'eau, bénéficie d'une plage de sable noir agréable à 5 mns (La Arena) et d'un climat favorable l'hiver ou les mois plus incertains par rapport au nord puisque les reliefs bloquent les nuages. C'est surtout un endroit bien situé pour visiter les différents coins de l'ile à la fois la partie nord, le parc national du Teide et les plages de sable fin du sud à partir du moment où vous êtes prêts à faire un petit peu de trajet chaque jour. Il faudra par exemple 1h15 pour rejoindre Puerto de La Cruz, 35 mns pour descendre à Playa de Las Americas et 30 mns jusqu'au village de Masca. A noter que la plongée sous-marine est très bonne dans ce coin de l'ile.

Type de destination : Balneaire 3/5

 

Masca et Pointe du Teno
Masca et la pointe du Teno : Du joli village de Masca, en plein coeur du massif du Teno, part un sentier de 2h30 le long des gorges de Barranco de Masca pour relier la mer (5 kms, 600m de dénivelé). Bien que la descente soit facile pensez à prendre des chaussures adaptées car le sentier présente un certain dénivelé par endroits. Du village il est également possible de suivre en voiture la route sinueuse qui mène jusqu'à la pointe du Teno (située à l'ouest de Buenavista del Norte) avec de vertigineux points de vue en chemin et un bel aperçu des hautes falaises de Los Gigantes à destination. Les marcheurs seront quant à eux en mesure d'explorer une dizaine d'autres randonnées balisées au sein du Teno, plus ou moins attractives, dont d'ailleurs un sentier qui rejoint la Punta de Teno à pied si vous préférez cette option à la route.

Type de destination : Nature et découverte 5/5

 

Parc rural Anaga
Parc rural d'Anaga : Alors que le reste de l'ile est aride et en partie dénué de végétation le parc rural d'Anaga transporte celui qui s'y aventure dans un univers différent où la végétation abonde pour même se transformer en véritable forêt par endroits. Au gré de la progression les paysages de montagne alternent donc avec de fabuleux panoramas sur l'océan atlantique et d'autres parties beaucoup plus bucoliques où s'entremêlent différentes espèces de plantes : lauriers, fougères, bruyères, mousses, hêtres, tilleuls... Bien sûr, des tas de sentiers aménagés et de tout niveau sillonnent la réserve naturelle sur les crêtes ou dans la nature. La boucle qui relie La Ensillada à Chamorga par exemple (4h) plonge dans les paysages luxuriants de la forêt laurisylve tandis que le Roque Taborno déploie des panoramas grandioses sur les hauteurs et sommets environnants en alternant avec quelques beaux points de vue sur le large. Si le temps vous manque il est bien sûr possible de sillonner la montagne en voiture, le long d'un trajet sinueux et contrasté, pour obtenir déjà un magnifique aperçu de cette région aux décors ensorcelants.

Type de destination : Nature et découverte 5/5

 

playa las teresitas Tenerife
Playa de las Teresitas : Une longue plage artificielle de sable fin doré, protégée des nuages par les reliefs au nord et des vagues par une digue construite pour l'occasion. La baignade est donc particulièrement indiquée, en particulier en semaine puisqu'elle est surtout fréquentée le weekend par les locaux de la capitale qui profitent de leur temps libre pour venir se délasser. Quelques paillottes servent des rafraîchissements que vous pourrez siroter tranquillement en contemplant le superbe cadre des montagnes volcaniques qui cernent la plage. Une étape toute trouvée pour se reposer des randonnées sur les sentiers du parc d'Anaga voisin !

Type de destination : Balneaire 5/5

 

garachico
Que voir d'autre ? Si vous venez à Ténérife pour visiter l'ile et pas uniquement profiter des plages et des sports nautiques du sud, le nord regroupe la majorité des lieux supplémentaires à visiter : la vallée d'Orotava et le village du même nom, Garachico et ses petites piscines naturelles, Icod de los Vinos ou le centre historique de La Laguna et ses vieilles demeures (classé au patrimoine de l'Unesco). A quelques kilomètres à l'ouest de Puerto de la Cruz la plage de sable noir El Bollullo vaut bien une halte et les amateurs de parapente trouveront maintes occasions de se faire plaisir sur les reliefs de l'ile.

Comment y aller : Ténérife dispose de deux aéroports : le premier tout au sud et le second au nord près de Santa Cruz. L'aéroport sud [TFS] est à 15 mns de Playa de las Americas et 40 mns de Los Gigantes tandis que l'aéroport nord se trouve à 1h de Playa de Las Americas et 25 mns de Puerto de la Cruz. Des ferries relient également toutes les autres iles de l'archipel.

Lanzarote demeure une destination qui, en dépit de quelques stations balnéaires au sud, a plus ou moins échappée au bétonnage grâce à l'influence de l'architecte local César Manrique. Très prisée pour le surf, bonne pour la plongée, agréable pour la baignade et pourvue de 3 terrains de golf, Lanzarote déploie des paysages rudes et très volcaniques, quasi dénués de végétation, mais au charme indéniable qui sont autant d'opportunités de balades pour les découvrir un peu plus en profondeur. Vous pourrez par exemple jeter un oeil au village d'El Golfo et son petit "lagon" vert au sud ouest, découvrir la vallée viticole de La Geria au centre, grimper au Mirador del Rio au nord (ou, mieux, couper à travers terres pour rejoindre la falaise vous bénéficierez dans les deux cas d'une splendide vue sur l'ile de La Graciosa), longer la falaise del Risco et bien sûr parcourir le parc national de Los Volcanes et ses paysages atypiques. Quelques petits villages pittoresques (Yaiza, Haria...), dont le blanc immaculé tranche avec les tons sombres de l'ile et ne manque pas de rappeler la proximité avec le Maroc, complètent enfin le portrait de cette ile au charme atypique et dépaysant.

 

Timanfaya Tenerife
Parc national de Timanfaya : Cette large réserve à l'apparence désolée affiche de surprenants paysages de lave, crevasses et cônes volcaniques encore timidement en activité par endroits. La visite se fait en revanche uniquement en car pour protéger les lieux. Si les jambes vous démangent vous pourrez tout de même pénétrer dans le parc de Los Volcanes qui le jouxte et parcourir ses paysages lunaires de lave et de basalte par exemple en partant du village de Tinajo pour rejoindre le village de Yaiza. A hauteur de Mancha Blanca se situe la Caldera Blanca (400m), du haut de laquelle on obtient un beau panorama sur Timanfaya et d'anciens reliefs disséminés au milieu de la lave pétrifiée. Si le décor vous inspire, d'autres sentiers permettent de rejoindre différents petits sommets dans la zone. Autre alternative peut-être moins spectaculaire : le sentier côtier d'El Golfo (une côte formée exclusivement de roche volcanique et très escarpée) jusqu'au parc de Los Volcanes (en longeant Timanfaya donc).

Type de destination : Nature et découverte 4/5

 

Costa Teguise
Costa Teguise : A quelques kilomètres de l'ancienne capitale est apparue une station balnéaire réputée pour sa plage propice au windsurf et son ambiance plutôt familiale adaptée à un séjour tranquille mais confortable. Les activités sur place se partagent entre les plages alentours, le golf 18 trous, les spas, et un parc aquatique, tandis que plusieurs excursions sont proposées pour randonner sur l'ile (si vous n'avez pas de voiture) ou explorer les fonds marins. A mi-chemin entre le nord et le sud, l'emplacement de la commune favorise en effet les escapades. Un peu plus au sud la grande station touristique de Puerto del Carmen se pose comme une alternative plus festive et animée, tout en bénéficiant elle aussi de plusieurs plages agréables et aménagées comme Playa Grande ou d'un autre un golf 18 trous. Toutes deux ne manquent cependant pas de bars et restaurants divers, le choix dépend donc plutôt de l'ambiance que vous recherchez pour vos vacances.

Type de destination : Balneaire 4/5

 

Papagayo Tenerife
Réserve de Papagayo : La réserve naturelle de Los Ajaches cache un ensemble de 7 plages de sable fin dont par exemple la jolie Playa de Mujeres, délimitée de part et d'autres par deux frontons rocheux. Bien que l'accès soit payant (3 euros), la fréquentation est bien sûr élevée et réserve naturelle oblige les activités limitées : bronzer et se baigner constituent l'essentiel du . Juste à coté la troisième station balnéaire de l'ile, Playa Blanca, bénéficie d'une grande plage aménagée (Playa Dorada avec du sable fin) ainsi que d'un golf 9 trous. En poursuivant sur la côte ouest vous atteindrez le lieu dit "Los Hervideros", deux grottes marines balayées par les flots (surtout pas vent fort), ainsi que le village d'El Golfo et son lagon vert, deux curiosités de l'ile.

Type de destination : Balneaire 4/5

 

Caletones
Playas Caletones : Une côte plate et agréable à découvrir parsemée de plusieurs petites plages sauvages, de sable blanc pour la plupart, comme la plage de Canteria (sable foncé), Caleton Blanco ou del Mojon Blanco. Assurément à voir si votre séjour le permet. La présence de nombreux rochers rend le snorkeling sympa mais les courants forts nécessitent en revanche une certaine vigilance et expérience. Du village d'Orzola vous pourrez rejoindre le Mirador del Rio qui donne un beau panorama sur La Graciosa et l'océan, puis redescendre vers le sud en longeant les falaises del Risco avant de traverser quelques villages pittoresques comme Haria.

Type de destination : Balneaire 3/5

 

Caleta de Famara
Caleta de Famara : Le spot de surf de l'ile, qui s'est peu à peu transformé en petit village de surfeurs, est idéalement situé a l'écart de tout au pied d'un mur de hautes falaises, mais surtout proche de 5 plages idéales pour la pratique de leur sport favori : Famara, El Quemao, La Santa, San Juan et Caleta Caballo. L'ambiance est résolument décontractée et quelques bars, restaurants ou boutiques d'appoint subviennent aux besoins des locaux ou visiteurs de passage. Du parapente a aussi régulièrement lieu du haut des falaises pour survoler la côte et atterrir sur la plage située juste en dessous. La baignade est en revanche déconseillée mais l'endroit mérite largement un détour durant le séjour même si vous ne pratiquez pas le surf. Deux autres spots se trouvent sur la côte est près d'Arrieta, peut-être plus adaptés pour débuter par temps fort.

Type de destination : Balneaire 5/5

Comment y aller : l'aéroport se situe à Arrecife [ACE] à 15 mns de Costa Teguise, 25mns de Famara. Beaucoup de vols intérieurs y atterrissent mais il reste moins desservi internationalement que Tenerife et Grande Canarie. Des ferries relient également Ténérife, Grande Canarie et Fuerteventura.

Extrêmement aride et volcanique, l'ile bénéficie de longues étendues de sable fin le long de sa côte qui, conjuguées aux conditions climatiques très favorables, font le bonheur des baigneurs et amateurs de sports nautiques. Surf, kitesurf, body, planche à voile, kayak, paddle ou tout simplement farniente... chacun trouvera son bonheur sur place. L'ile peut en effet se targuer de posséder plusieurs des plus belles plages de l'archipel, des conditions idéales pour les sports nautiques (en particulier le surf et le kite) et des fonds marins constitués d'épaves, tombants ou récifs appréciés par les plongeurs à la recherche de sensations à profondeur moyenne. Ce ne sont peut-être pas ses randonnées qui vous marqueront le plus mais durant votre séjour prenez tout de même le temps d'aller voir les falaises d'Ajuy, le petit village de Betancuria, la montagne de Tindaya et ses paysages désertiques, de contempler la vue sur les sommets alentours du mirador de Fayagua ou encore de découvrir les cratères alignés entre Lajares et Corralejo.

Corralejo Fuerteventura
Corralejo : Tout au nord de Fuerteventura, Corralejo est une station balnéaire agréable, où se côtoient familles et surfeurs, et qui dispose de tout le confort pour un séjour attrayant (restaurants, boutiques, loisirs...). Juste en dessous de cet ancien village, les dunes de sable blanc de la réserve naturelle du même nom s'étendent sur 10 kms le long de la route et cachent de magnifiques plages de sable fin dignes des couvertures de magazine. A la fois calmes pour certaines et dotées de belles vagues pour d'autres, les plages de la région peuvent aussi bien prétendre à un séjour reposant au bord de l'eau qu'à des sessions de surf passionnées. Les fans de kitesurf ont également leur coin réservé à Flag beach mais attention les vents soufflent assez fort l'hiver (Sotavento au sud de Fuerteventura est plus "flat"). L'endroit est également très bon pour la plongée puisque la réserve naturelle de l'ile de Lobos se trouve à quelques encablures avec plusieurs sites intéressants à proximité. Les fonds, d'une profondeur maximum de 20 mètres, abritent en effet une faune riche que l'on peut apprécier facilement grâce à la bonne visibilité de l'eau.

Type de destination : Balneaire 5/5

 

El Cotillo

El Cotillo : Si vous connaissez un surfeur dans votre entourage parlez lui d'El Cotillo et vous verrez certainement son regard s'illuminer. Le nord-ouest de l'ile concentre en effet plusieurs spots de tout niveaux très réputés pour le surf ainsi que de jolies plages plus tranquilles où la baignade est possible, comme par exemple La Concha. Le long du North Track, la route qui relie El Cotillo à Corralejo à l'est, de nouveaux spots se succèdent les uns après les autres, enchaînant différents types de vagues et de conditions, ce qui permet de trouver chaque jour différents endroits où défier les vagues et varier les sensations. Le chemin en question est en revanche relativement peu entretenu et un 4x4 s'avère parfois utile.

Type de destination : Balneaire 4/5

 

Sotavento de Jandia
Sotavento de Jandia : Bien que la région de Corralejo soit particulièrement bien fournie en la matière, Sotavento pourrait sans doute prétendre au titre de la plus belle plage de Fuerteventura, grâce à son cadre sauvage et vierge de toute construction (hormis un hôtel). Kitesurfers et véliplanchistes ne s'y sont pas trompés et ont investis le lagon pour pratiquer leur sport favori, car il s'agit en plus du meilleur spot de l'ile. Juste en dessous se trouve la station balnéaire de Morro Jable, une alternative plus ordinaire et plus bétonnée à Corralejo. La région compte également quelques sites de plongée intéressants au sud, moins nombreux qu'à l'ile de Lobos mais un petit peu plus profonds où se côtoient murènes, mérous, trompettes, perroquets et raies sur des tombants, des épaves ou fonds rocheux.

Type de destination : Balneaire 4/5

 

Cofete Fuerteventura
Cofete : Perdue dans les paysages montagneux du sud-ouest de l'ile, Cofete cache une longue et superbe plage vierge de toute construction, hormis un petit restaurant a l'arrivée. De Morro Jable, on y accède par une piste caillouteuse de 20 kms (un 4x4 n'est pas nécessaire mais plus confortable) qui serpente à travers les reliefs volcaniques de la région. Très dépaysant. Après 1h15 de trajet au milieu des roches dénuées de végétation, la plage déserte se dévoile lentement en inspirant fatalement un air de bout du monde en raison du caractère sauvage de l'environnement. Comme vous ne résisterez sans doute pas à profiter de l'eau pensez néanmoins à rester vigilants car les courants peuvent être forts par moments.

Type de destination : Balneaire 4/5

Comment y aller : l'aéroport le plus proche se situe à Puerto del Rosario [FUE] à 30 mns environ de Corralejo, 20 mns d'El Cotillo et 1h45 du sud. Des ferries relient Lanzarote, Ténérife et Grande Canarie.

Tout comme l'ile voisine de Ténérife, une grande partie du sud de Grande Canarie a été très urbanisée et consacrée au tourisme. Les plus belles plages de sable fin s'y concentrent donc tout comme les activités de loisirs destinées aux vacanciers : jet-ski, parachute ascensionnel, ski nautique, sortie en voilier, pêche en haute mer, kayak, plongée, kite, 5 parcours de golf... Pas de quoi s'ennuyer. Pour le surf en revanche c'est le nord qui détient la palme des meilleurs spots entre Galdar et Las Palmas (El Fronton et El Confital en particulier) voire sur la côte est lorsque le vent est faible. Trois parcours de golf sont également disponibles autour de Las Palmas, dont la longue plage de sable doré détrône nombre de plages de la côte sud dans les avis (Playa Sardina au nord-est, bien plus calme et préservée, mérite aussi une halte si vous passez par là). L'intérieur de l'ile, au relief accentué, est quant à lui l'occasion de pratiquer le vtt et l'escalade.

 

Puerto de Mogan
Puerto de Mogan : une station balnéaire coquette à l'ambiance agréable et familiale dotée de plusieurs bars et restaurants le long de l'élégante marina. Bien que très fréquentée Puerto de Mogan se distingue des autres stations balnéaires de la côte sud par son calme et l'atmosphère plus chic qu'elle dégage. On s'y balade volontiers au milieu des petites ruelles parsemées de boutiques avant de choisir une table où déguster un bon repas ou siroter un verre. La situation géographique de la commune permet également de visiter assez aisément le centre de l'ile. Le village bénéficie enfin d'une petite plage abritée qui ne rivalise cependant pas avec les plus belles étendues de sable de la région, en particulier avec la réserve naturelle de Maspalomas dont les longues dunes dorées donnent l'impression de côtoyer le désert. Si c'est avant tout l'animation que vous recherchez dans ce cas les stations de Playa del Ingles et de Puerto Rico, à 20 mns en voiture de Mogan, concentrent des tas d'activités pour la journée ainsi que des bars plus animés la nuit tombée. La zone contient également plusieurs spots très réputés pour le kitesurf comme Vargas, Maspalomas ou Las Burras ainsi que pour le windsurf à Pozo Izquierdo et Vargas (bon niveau nécessaire). La pointe de Playa del Ingles, La Punta, peut quant à elle être l'occasion de s'initier au surf (les meilleurs spots se trouvent cependant au nord de l'ile). Les plongeurs sous-marins prendront eux la direction de la réserve d'El Cabron (de nombreux poissons sur fonds rocheux) voire des environs de Puerto de Mogan (barracudas, pastenagues, thons et beaucoup de bancs de plus petits poissons).

Type de destination : Balneaire 5/5

 

Roque Nublo
Roque Nublo : il s'agit d'un monolithe volcanique naturel de 80 mètres de haut situé sur les reliefs du centre de l'ile (1813m) et auquel on accède après une marche de 30mns de la route : le point de vue y est fantastique. Profitez en pour aller visiter non loin de là les deux petits villages de Tejeda et d'Artenaja et admirer les sublimes paysages de cette région de Grande Canarie qui défilent le long de la route sinueuse de montagne qui y mène.

Type de destination : Nature et découverte 5/5

 

Barranco de Guayadeque
Barranco de Guayadeque : ces larges gorges dans lesquelles se concentrent quelques maisons et commerces troglodytes à Cueva Bermeja, représentent une des bonnes opportunités de randonnée dans l'ile, bien qu'il soit possible de les parcourir en voiture. Un sentier facile débute en effet au km 2.2, puis s'étire au milieu d'une végétationclairsemée d'amandiers, épineux et cactus... Comme la plupart de l'ile, au printemps les amandiers fleurissent pour orner la vallée d'une fantastique robe blanche. Au passage profitez en pour effectuer également la visite du centre historique du charmant village d'Aguimes. Juste au dessus, le Barranco de los Cervicales offre une balade radicalement différente au milieu d'une végétation foisonnante composée d'amandiers, de saules et d'oliviers, et agrémentée de quelques cours d'eau ou de petites cascades (surtout l'hiver) au départ de Lomo Magullo.

Type de destination : Nature et découverte 4/5

 

Las Palmas Grande Canarie

Las Palmas : A Las Palmas ne loupez pas l'immense plage de las Canteras ainsi que le quartier historique de Vegueta : sa cathédrale, la place Santa Ana et les petites ruelles qui les jouxtent. Une fois le quartier exploré, prolongez l'excursion dans le quartier animé et commerçant de Triana à l'ambiance et architecture très différentes.

Type de destination : Ville et culture 3/5 - Balneaire 3/5

Comment y aller : l'aéroport [LPA] se situe à l'est à 35 mns de Puerto de Mogan et 18 mns de Las Palmas. Des ferries relient également Ténérife, Fuerteventura et Lanzarote.
Corralejo Fuerteventura
La Gomera : La Gomera est une petite ile très montagneuse aux paysages sauvages et préservés qui fait le bonheur des randonneurs et amoureux de la nature. Bien que pourvue de quelques plages de sable noir ou de galets comme playa de Alojera, celles de San Sebastian, la Caleta, ou del Ingles, La Gomera est une destination nature et randonnée avant tout où les vacanciers viennent parcourir le parc national Garajonay, la forêt Bosque del Cedro, des vallées à la végétation abondante, des forêts millénaires et de nombreux sentiers alternant escarpements, formidables points de vue, cultures en terrasses et végétation. Une belle variété de paysages préservés et enchanteurs, recommandés pour de longs treks ou de simples balades plus tranquilles au milieu de la nature.

Type de destination : Nature et découverte 5/5 Balneaire 5/5

 

Comment y aller : Le moyen le plus simple pour aller à La Gomera consiste à prendre un vol, qui fera escale à Ténérife. Mais beaucoup de voyageurs prennent un ferry à Ténérife qui fera le trajet en 50 mns. Le départ est situé à coté de l'aéroport sud de Ténérife (25-40 mns par bus ou taxi), ou 1h de l'aéroport nord avec des liaisons fréquentes, et a lieu jusqu'à 19h. Le prix indiqué comprend le vol pour Ténérife plus le trajet en ferry A/R (80 euros A/R).


 

que voir aux Canaries


Warning: file_get_contents(http://r.webmastravel.net/PIk-search/vol?partid=9524&secureKey=626dff4f2b65909b7c3a90678566f8aa&configKey=1ecfb463472ec9115b10c292ef8bc986&formSuffix=1&targetPageSearch=http%3A%2F%2Fwww.ecovoyages.com%2Fou-aller%2Fincontournables-canaries.php&targetPageResult=http%3A%2F%2Fwww.ecovoyages.com%2Fcomparateur-result.php&cssScope=wmt_theme_default&dataForm=%2Fou-aller%2Fincontournables-canaries.php&language=fr&gateway=http%3A%2F%2Fwww.ecovoyages.com%2Fpasserelle.php) [function.file-get-contents]: failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /public_html/ou-aller/incontournables-canaries.php on line 362


Photos de voyages aux Canaries


Quand partir aux Canaries :

Que voir, que faire dans un autre pays :

L'archipel des Canaries se visite principalement de mai à septembre. Découvrez les meilleures périodes pour partir en voyage aux Canaries région par région ainsi que les conditions climatiques détaillées et les températures chaque mois de l'année.

jan
Fev
Mars
Avr
Mai
Juin
Juil
Aout
Sept
Oct
Nov
Dec

.  Que voir, où aller à Majorque
.  Que voir, où aller au Costa Rica
.  Que voir, où aller au Mozambique