» Baléares

Trek et balades à Majorque dans la Tramuntana

Mis à jour le Pas de commentaires

promenade ile majorqueMajorque, aux Baléares, regorge d’endroits et de sentiers pour se promener, prendre l’air, découvrir l’ile sous un aspect différent. J’ai particulièrement aimé me balader en scooter sans objectif réel et m’arrêter inopinément au détour d’un moulin, d’une belle vue ou d’un chemin jalonné de pinède pour explorer un peu plus loin à pied. Mais le meilleur endroit pour randonner à Majorque, au sens propre du terme, reste les sentiers balisés à l’ouest et au nord de l’ile, ainsi que sur la réserve naturelle de Sa Dragonera qui réserve aussi une très belle promenade. A la fin de cet article je donne également des idées de balades faciles à faire en famille sur Majorque. La randonnée à travers la Serra de Tramuntana se fait néanmoins principalement en suivant le GR 221 qui relie Andratx, tout au sud-ouest, à Pollença, au nord. Un parcours en pleine nature très agréable et simple à suivre dans l’ensemble bien que certains passages soient moins balisés que d’autres.

Il vous emmène sur près de 80 kilomètres le long de la « Ruta de Pedra en Sec » (la route de la pierre sèche en français) en suivant l’itinéraire principal, plus autant en explorant les différentes variantes (que je n’aborderai pas ici). Cette randonnée au coeur de la Tramuntana alterne de sublimes paysages de bord de mer et de falaises, de moyenne montagne (1000m au max, généralement beaucoup moins), de végétation méditerranéenne, garrigue, oliviers, sous-bois et de très jolis petits villages. Certaines portions peuvent se faire en famille mais étant donné le dénivelé par endroits je recommanderai plutôt dans ce cas d’éviter les parties de montagne pure pour emprunter des chemins de traverse plus courts et planes, qui relient par exemple une petite crique, longent la côte sur des sentiers en balcon ou s’enfoncent dans les sous-bois (voir le dernier paragraphe). Ne soyez pas frustrés la plupart sont très jolis aussi. Ceci dit je ne suis pas un spécialiste du trek accompagné d’enfants mais il me semble qu’il n’y a pas de difficulté majeure en dehors de la durée du parcours, si vous avez une expérience ou idée sur la question n’hésitez pas à le dire en commentaire.
 

D’où partir pour randonner à Majorque :

Le GR 221 se déploie donc sur la côte ouest de l’ile qui est heureusement très bien desservie en bus de Palma (où vous atterrirez) en reliant Andratx, Valldemossa, Deia, Soller ou Pollença. La ligne 210 vous déposera à Valldemossa en 30 minutes et Deia en 50 mns tandis que la ligne 211 atteint le port de Soller en 40 minutes. Andratx nécessite quant à elle 1h de bus via la L102 et Pollença 1h15 via la L340. Cela laisse donc de nombreuses options pour débuter en fonction du temps que vous souhaitez consacrer à la rando durant votre séjour et votre programme.

Le circuit officiel du GR 221 part d’Andratx au sud-ouest en remontant vers le nord et se déroule sur 7 jours mais je vous conseille plutôt de le faire dans l’autre sens et partir de Pollença pour redescendre vers le sud. Premièrement parce que certaines parties sont un peu plus faciles dans ce sens, notamment de Lluc à Soller, car le parcours est naturellement en descente dans ce cas (c’est une tendance ça grimpe par endroits bien sûr) et que les étapes les plus simples se concentrent ainsi sur la fin du trajet (dans l’autre sens on termine par le plus difficile). Le parcours complet est suffisamment « fatigant », pour ne pas compliquer la tache inutilement. Et de plus j’ai l’impression que dans ce sens les points de vue dégagés sont la plupart du temps plus agréables, c’est à dire face à vous plutôt que dans votre dos. Ce parcours de randonnée à Majorque est divisé en 7 étapes et vous pouvez donc partir de n’importe quel lieu abordé dans le paragraphe suivant.
 

Les étapes du GR 221:

Le parcours officiel du GR 221 relie donc Andratx au sud à Pollença tout au nord en suivant 7 étapes. L’ensemble est très plaisant et aucune portion n’est décevante néanmoins, s’il faut faire un choix parce que le temps vous manque pour le parcourir dans sa totalité, certaines portions me semblent un peu plus sympas, j’y reviens dans le paragraphe suivant. Voici dans un premier temps le détail des étapes de randonnée dans la Serra de Tramuntana de Majorque et le parcours complet sur la carte du GR 221 :

  • Etape 7 : de Pollença au village de LLuc. Difficulté moyenne haute, 5 heures, 16.7 kms, dénivelé en cote 677m, dénivelé en pente 189m. Un peu plus dur dans ce sens en raison du dénivelé. Sous bois et champs d’oliviers puis montagne à mi-parcours, avec quelques jolis paysages naturels.
  • Etape 6 : de Lluc à Tossals Verds. Difficulté moyenne, 5h30, 15.1 kms, dénivelé cote 848m, dénivelé pente 870m. Paysages de montagne sur les crêtes puis boisé en fin de parcours.
  • Etape 5 : Tossals Verds à Port de Soller. Difficulté moyenne dans ce sens, élevée dans l’autre sens en raison de la durée du trajet et le dénivelé, 8h30, 27.9 kms, dénivelé cote : 696m, dénivelé pente : 1111m. Très beau parcours en montagne.
  • Etape 4 : Port de Soller à Deia. Difficulté simple, 2h45, 10.1 kms, dénivelé en montant : 385m, en descendant : 362m. C’est une des étapes les plus faciles du trek avec Banyalbufar, aisément faisable en famille.
  • Etape 3 : De Deia à Valldemossa : 4h45, 7.5 kms, sous bois et crêtes avec vues sur la méditerranée, moins bien balisé.
  • Etape 2 : D’Esporles à Banyalbufar. Difficulté simple, 2h30, dénivelé en montant :342m, en descendant 418m. Jolis paysages côtiers et de cultures en terrasses en arrivant à Banyalbufar.
  • Etape 1 : D’Estellencs à Andratx. Difficulté moyenne basse en raison de la distance, 5h15, 16,2 kms, dénivelé en montant : 450m, en descendant : 510m. Jolis paysages côtiers et falaises plongeantes avec vue sur l’ile de Sa Dragonera en fin de parcours.

 

randonnee tramuntana majorque
Paysages de la Tramuntana en randonnée à Majorque

 

Que faire en priorité ?

Question extrêmement difficile étant donné que chaque portion vaut le détour. Néanmoins le début et la fin du parcours, c’est à dire la partie d’Andratx à Banyalbufar et de Pollenca à Lluc, sont peut-être moins intéressants. Question de goûts, et ça reste très subjectif mais j’ai trouvé les étapes intermédiaires plus spectaculaires. Si des amis avaient peu de temps et que je devais leur recommander une portion en priorité je pense que la plus intéressante est pour moi celle qui va de Lluc à Valldemossa, et si vous ne devez en faire qu’une alors tentez en particulier le sentier qui va de Tossals Verds au port de Soller. C’est le plus long et exigeant mais les paysages y sont magnifiques et variés, la nature dans toute sa splendeur. Ceci dit je trouve dommage de se limiter à une seule étape étant donné que ce qui participe au charme de ce GR 221 c’est la diversité et complémentarité des paysages.

J’ai par exemple aussi beaucoup aimé le trajet de Deia à Valldemossa, en particulier la partie en altitude, mais par moments le sentier est moins bien balisé dans les environs du Puig des Teix et il faut alors suivre des petits cairns posés ça et là. Donc si votre sens de l’orientation est généralement défaillant mieux vaut ne pas vous aventurer trop loin et rejoindre l’étape suivante en stop.

 

Où dormir durant le trek dans la Tramuntana ?

Etant donné que le GR 221 relie les villages principaux de la Tramuntana il est aisé de trouver une chambre dans un hôtel pour la plupart des étapes. Je vous conseille en revanche de réserver à l’avance car les hôtels sont peu nombreux et donc les chambres limitées. Il y a aussi 7 refuges prévus à cet effet et disséminés tout au long du parcours, la plupart compte entre 30 et 50 places mis à part celui de Son Tries et Castell d’Alaro avec 16 places uniquement. Là encore je vous conseille de réserver, surtout du printemps à l’été. Voici la liste des refuges.

  • Pont Romà à Pollenca : il se trouve à l’extrémité nord du village de Pollença, à 800 mètres du centre. Entouré d’habitations, le décor n’a rien de spécialement attrayant mais sa situation est bien placée pour débuter sur le GR 221 et on peut rejoindre le centre du village, mignonnet, en 10 minutes.
  • Son Amer à Lluc : il se situe dans une vallée préservée à la végétation prolifique, à 500 mètres du Monastère de Lluc qui peut faire l’objet d’une visite et qui propose des chambres également (mais quatre fois plus chères). Plusieurs restaurants (que je n’ai pas testés) se trouvent à proximité si vous souhaitez vous faire plaisir et manger à l’extérieur.
  • Tossals Verds à Escorca : le refuge est situé en pleine montagne à 500 mètres d’altitude entre Lluc et Soller, au milieu de nul part et entouré d’oliviers et d’amandiers. Très tranquille et très joli, un vrai refuge de rando isolé dans la nature.
  • Muleta au port de Soller : il est bâti dans un très beau cadre qui surplombe la Méditerranée et le port de Soller sur la droite. L’endroit est également idéal pour regarder le coucher de soleil. Il se situe à 30 minutes à pied du Port de Soller (5 minutes en voiture) et donc de restaurants, bars, boutiques, d’une plage etc… Ceci dit réserver un hôtel au port permet de réduire un peu le trajet jusqu’à Tossals Verds, qui est le plus long du GR 221. A vous de voir.
  • Can Boi à Deia : il se trouve juste à la bordure du beau village de Deia avec les montagnes, pins et agrumes pour environnement. Une courte balade amène jusqu’à la jolie crique de Deia (avec un bon resto au bord de l’eau) et le village est un des plus attrayants de l’ile.
  • Son Tries à Esporles : c’est le plus petit des refuges avec une unique chambre commune de 16 lits, installé à la sortie d’Esporles à 5 minutes du GR 221 ainsi que des commerces du village. L’environnement y est très calme entouré de basses montagnes et de végétation.

Je n’ai dormi que dans un seul d’entre eux mais le petit dèj était excellent et la propreté nickel, comptez entre 10 et 15 euros pour la nuit (sans repas). Il m’est arrivé aussi, rarement, de voir des tentes plantées ici où là en pleine nature durant le parcours, il semble que la pratique soit tolérée bien qu’interdite officiellement.
 

randonnee tramuntana majorque
Les montagnes de la Tramuntana en plein trek

 

Quelques conseils avant d’aller randonner dans la Tramuntana :

– La principale difficulté à laquelle vous serez confrontés lors de vos treks sur Majorque c’est le manque d’eau. Les points d’eaux sont en effet quasiment inexistants entre chaque étape et il est impératif d’en emporter suffisamment avec soi pour le trajet.
– Le sud du GR 221 est moins bien entretenu et certaines portions sont mal balisées, avec l’inconvénient bien sûr de perdre un peu de temps si vous choisissez une mauvaise direction. La civilisation n’est jamais loin et le risque principal est de faire un gros détour et se fatiguer pour rien, néanmoins si vous n’avez pas l’habitude des treks ne prenez pas de risques inutiles, surtout s’il y a des passages en altitude.
– Certaines parties dans le sud nécessitent d’ailleurs de faire un peu de stop sur une courte distance : autour de Valldemossa, Banyalbufar et Estellencs.
– Les parcours ne sont pas spécialement difficiles physiquement mais le dénivelé par endroits et certains passages nécessitent d’avoir tout de même une condition physique correcte : certaines portions ne durent que 3-4 heures, d’autres la journée. J’ai trouvé que le trajet de cette randonnée à travers la Serra de Tramuntana était néanmoins bien équilibré avec des phases de récupération naturelles bienvenues.
– Comme je l’ai indiqué il est préférable en saison de réserver les refuges à l’avance car les places sont limitées. En particulier ceux de Deia, Soller, Tossals Verds qui sont les plus fréquentés. L’option de l’hôtel n’est pas beaucoup plus sûre et comme les hotels ou chambres d’hôtes sont très demandés en saison finalement mieux vaut là aussi réserver avant d’arriver sur place.

 

Deux autres alternatives : le GR 222 et Sa Dragonera

L’autre itinéraire de randonnée officiel sur Majorque, le GR 222, quitte la Tramuntana pour relier Lluc au nord-ouest à Arta à l’est. Dans ce sens il traverse les terres dans un premier temps en s’éloignant des montagnes pour rejoindre la côte aux environs de Son Serra de Marina. C’est un trajet facile mais long de 37 kilomètres en suivant l’itinéraire principal, prolongé de 7 kilomètres de plus en utilisant les variantes. Le dénivelé est faible (le point culminant se trouve à 578 mètres) et principalement en pente douce. Vous traverserez des champs de cultures, beaucoup de paysages côtiers ou de collines, des prés, sous bois.

Il est bien sûr là encore possible, et même conseillé si vous n’êtes pas un randonneur aguerri, de ne faire qu’une seule ou quelques unes de ses 5 étapes. Je ne l’ai pas fait en entier mais la partie 2, de la plage d’Arenalet d’Albarca à la localité de Betlem, m’a laissé le meilleur souvenir avec des vues plongeantes sur la Méditerranée, de petits chemins bucoliques au milieu des collines et un mélange de basse montagne et de sentiers qui longent la côte. Ca reste une appréciation très personnelle et d’autres préfèreront peut-être un autre tronçon du GR 222. La partie 1 offre également un mix des deux avec de belles plages dans la seconde partie, idéal pour une balade dans la nature suivie d’une baignade ou session de bronzage sur le sable. La partie 3 est la plus simple, avec un sentier plat qui longe la mer sur 7 kms tandis que les parties 4 et 5 se déroulent quant à elles exclusivement dans les terres entre campagne et montagne sur la fin mais je n’ai parcouru les lieux qu’en voiture.

Vous pouvez également opter pour le parc naturel de Sa Dragonera, un ilot préservé à 15 minutes de bateau de Sant Elm particulièrement adapté aux balades dans la nature. Le sentier principal, qui mène au phare (le Far Vell) et la tour de guet Na Popia en passant par le Coll Roig dure environ 11 kilomètres pour 4h30 A/R et enchaine paysages méditerranéens, côte, falaises, et de très chouettes panoramas sur 320m de dénivelé. Un très beau parcours de rando sur Majorque également, facile et accessible à tous. Parfait si vous voulez profiter d’une belle promenade, en famille par exemple, en prolongement de la Serra de Tramuntana.

 

Quelques idées de promenades courtes et familiales supplémentaires :

Si on prend l’ile dans sa globalité je pense que vous avez compris qu’il y a des des centaines d’opportunités de se promener à Majorque en dehors des lieux que j’ai déjà cités. Voici donc pèle-mêle quelques idées de balades dans la Tramuntana que j’ai eu l’occasion de faire, plus courtes et faciles à réaliser en famille, et qui m’ont particulièrement plu. Il existe évidemment bien d’autres possibilités.

  • de Sant Elm à Sa Trapa : en empruntant le Camí de Can Tomeuí vous allez longer la côte avec de superbes vues sur l’ile de Sa Dragonera et les falaises. L’aller retour fait environ 5 kilomètres pour deux heures de trajet environ. Si vous avez davantage de temps privilégiez cette fois un départ du Coll de Sa Gramola pour descendre à Sa Trapa puis Sant Elm par le même chemin (8 kilomètres, 4h de descente).
  • D’Andratx à Sant Elm : dans le même style que la balade précédente ce parcours en direction du Coll des Vent via le Pas Vermell offre des vues plongeantes somptueuses sur la côte, l’ile de Sa Dragonera, Sant Elm et le port d’Andratx. L’aller s’effectue en 3 heures sur 6 kilomètres et une légère variante consiste à prendre la direction de S’Arraco au lieu de Sant Elm au Pas Vermell pour privilégier les décors de basse montagne à la mer.
  • de Deia à Lluc Alcari par la côte : à Deia empruntez le chemin qui mène jusqu’à sa crique (accessible à pied ou en voiture) puis de là, un sentier étroit s’étire vers la droite en direction de Lluc Alcari. En le suivant vous profiterez d’une promenade revigorante au bord de l’eau, entourée de pins et de chênes verts, sur une distance d’environ 3 kilomètres (1h30). Pas de points de vue surélevés comme en parcourant les montagnes bien sûr mais un sentier côtier de toute beauté. Vous pouvez aussi prolonger jusqu’au port de Soller via Alconasser (5h30, 11 kms) et de là revenir en bus jusqu’à Deia.
  • De Banyalbufar au port des Canonge par la côte : voici une autre jolie randonnée dans la Serra de Tramuntana, longue d’environ 5 kms et 1h45 aller. Il s’agit d’un sentier en hauteur qui longe la mer, majoritairement en sous bois donc ombragé en cas de soleil, ponctué de petites criques et de belles vues sur la Méditerranée.
  • le cami dels Cingles : La région de Sa Calobra est également un vrai bonheur pour les randonneurs, bien que souvent plus difficile, et cet itinéraire vous place en pleine montagne au bord du Puig Major, le plus haut sommet de l’ile. Ce parcours reste facile et la progression dans les reliefs escarpés permet d’en prendre plein les yeux avec le bleu de la Méditerranée en toile de fond. On peut y accéder de la route Ma-2141 qui mène à Sa Calobra (au col des Cal Reis) ou au kilomètre 38 de la route Ma-10 qui relie Lluc à Soller. La boucle fait le tour du Puig Major pour vous ramener au point de départ mais le trajet prend une journée, le mieux est donc de faire demi-tour à l’un des deux lieux que je viens de citer pour revenir à votre véhicule.

 
En conclusion, cette ile est vraiment un lieu extrêmement agréable pour la rando mais convient tout aussi bien pour des balades plus courtes et tranquilles. Si vous êtes à la recherche d’un trek d’exception vous allez vous régaler sur le GR 221 mais il est très facile de trouver des promenades sur Majorque, à faire en famille et aux décors grandioses également. Ses décors méditerranéens, le mix entre la montagne et les paysages côtiers, ainsi que l’ambiance générale bucolique, loin des clichés du tourisme de masse et de l’agitation ont été pour moi un vrai bonheur. Sans compter la proximité des plages, la visite de Palma, son climat et les nombreuses activités annexes auxquels il est également possible de goûter durant le séjour. Pour terminer vous pouvez également consulter le guide officiel du trek de la Ruta de Pedra en Sec GR 221 au format pdf pour davantage de détails sur ce très beau parcours de rando dans la Serra de Tramuntana.

 

Paysages de randonnée dans les montagnes de Majorque :

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>