» Thaïlande

Koh Lanta : quelques jours de plaisir sur une ile de Thailande

Mis à jour le Pas de commentaires

Plage de Koh LantaSi vous avez lu mes articles précédents vous avez peut-être vu que j’ai visité le sud de la Thailande pendant 15 jours, eh oui j’ai eu cette chance ! Je suis bien évidemment passé par Phuket mais la plupart du temps j’ai préféré les iles alentours notamment celle de Koh Lanta un peu plus au sud. L’ile de Phuket est très belle, avec de superbes plages et un climat vraiment génial. Seulement ce n’est peut-être pas aussi dépaysant qu’on pourrait l’attendre après un si long voyage (12-15h généralement lorsqu’on arrive de France). A mon sens Koh Lanta présente un visage qui correspond davantage à ce qu’on attend d’un voyage sur une ile thailandaise et constitue donc un bon complément pour se relaxer a l’écart de l’agitation.

Koh Lanta c’est où ?

 
Juste en dessous de Phuket, au sud de la Thailande :

Carte de Koh Lanta

 

Koh Lanta moi ca me tente pas, y’a rien à manger et trop de stratégie :

Je t’arrête tout de suite, tu n’es pas sur la bonne page ! Ici tu n’es pas sur le site officiel du Koh Lanta où il faut pêcher sa nourriture et éliminer ses compagnons de voyage, c’est un peu comme l’autre droite et l’autre gauche. D’ailleurs tu as tort, dans la dernière émission ils ont mangé des larves et de gros vers de coco. Et puis il y a souvent de jolies participantes en maillot de bain, ça donne un intérêt supplémentaire à la saison. Mais bon là je m’égare.

Ok on peut faire quoi là bas sur ton ile ?

Pas mal de trucs cools comme s’enfouir les jambes dans le sable et attendre avec un chapeau renversé à la main pour voir si on nous donne de l’argent, faire un test en situation réelle de tous les sprays anti moustiques pour rédiger un comparatif au retour, prendre des photos en jouant sur la perspective pour faire croire que tu tiens la lune dans ta main… Bref, c’est bien sympa.

Et sinon ?

Koh Lanta c’est typiquement le genre de destination où l’on vient pour se détendre et se reposer, par exemple après avoir visité plusieurs excursions sur Phuket et ses alentours, et comme c’est une ile il n’y a pas 36000 choses à faire. C’est pas pour autant qu’on s’ennuie ou qu’il faut aller ailleurs. Simplement c’est un endroit tranquille, propice à la détente : se balader sur la plage, prendre son temps, regarder le coucher de soleil, faire un massage, se lever un peu plus tard que d’habitude, circuler dans l’ile, et bien sûr profiter de la mer et du cadre exotique… Si des amis me demandaient quoi faire voici ce que je leur conseillerais :

– louer un scooter et faire le tour de l’ile. Ca prend pas longtemps et permet de bien s’imprégner de l’endroit, varier les vues, les découvertes… Comptez approximativement 1h30 en scooter pour rejoindre le parc national au sud de la ville de Saladan (d’une traite, sans aucune pause).
– une excursion sur l’ile de Ko Rok : à 45 mns de Koh Lanta, génial à la journée pour se prélasser sur une superbe plage vierge et sauvage dans un écrin de végétation, et c’est aussi un lieu idéal pour s’initier ou tout simplement pratiquer le snorkeling (coraux, poissons multicolores). Et vous savez quoi ? C’est ici qu’a été tourné la première émission de Koh Lanta (et Denis Brogniart était lui sur l’ile que je vous décris dans cet article).
– découvrir plusieurs belles plages : c’est pas ça qui manque, en voici plusieurs qui sortent du lot : Nui Beach (juste après Klong Nin au sud ouest), Diamond Cliff Beach (bon endroit pour les couchers de soleil) avec un resto perché sur des rondins de bois et de bons repas (ainsi que des singes parfois le soir), Kantiang Bay au sud ouest (longue et plutôt jolie avec quelques hotels isolés), et enfin à Bamboo Bay la route se transforme en chemin à la fin car pas terminée totalement, la plage est donc vierge et entourée par la jungle.
– faire quelques balades dans la nature vierge : la végétation est omniprésente partout dans l’ile et les occasions de se promener sont nombreuses. Je vous conseille en particulier d’emprunter le sentier du parc national tout au sud de l’ile, le chemin est facile, court, et serpente à travers une végétation foisonnante pour rejoindre deux très belles plages sauvages. Un bon moment de détente.

Le nord est la partie la plus développée et touristique de l’ile, mais sans outrance, il y a beaucoup de plages partout sur toute la côte ouest, et certaines d’entre elles sont moins fréquentées même au nord comme Kawkwang Beach.

 

koh lanta thailande
Une très chouette plage au sud de l’ile de Koh lanta en Thailande

 
Prendre un verre :

– au Majestic : un spot tranquille sur la plage, appréciable pour siroter un verre en regardant le coucher de soleil sur la mer
– au Kandi Lounge : un bar de Pra Ae à l’ambiance sympa et une déco plus moderne, des consos pas cher alors qu’on pourrait s’attendre à plus. Bonne ambiance mais… j’avais moins l’impression d’être en Thailande et plutôt dans un bar occidental

Je n’ai évidemment pas fait le tour des bars de l’ile donc cette courte liste est non exhaustive.

Où dormir à Koh Lanta:

A mon arrivée j’ai passé deux nuits à Relax Bay un peu en dessous de Saladan. J’ai adoré cet endroit calme et surtout dans un cadre préservé avec une superbe plage peu fréquentée et vraiment pas l’impression d’être dans un hotel entouré de vacanciers. Le confort ne sera peut-être pas suffisant pour tout le monde mais j’ai bien aimé justement ce petit coté « authentique » en pleine nature. Je vous préviens l’endroit est tranquille c’est aussi ce qui fait son charme, néanmoins la plage de Long Beach se trouve à proximité avec animations et bars. L’endroit est aussi bien situé pour vadrouiller dans l’ile.

Puis je suis descendu à Kantiang Bay, dans une partie de l’ile plus préservée tout au sud, dans un très beau cadre, plus isolé des plages les plus animées mais aussi plus proche des plus belles plages pour moi. Certains hôtels sont très bien, d’autres plus abordables financièrement, le cadre est vraiment chouette et plusieurs restos sont disponibles dans le petit village à coté.

Ceci dit, je vous donne deux pistes mais en circulant dans l’ile j’ai aperçu de nombreux hôtels qui paraissaient vraiment très chouettes. Certains plus luxueux, d’autres plus adaptés aux familles…

Quelques conseils pour profiter du séjour :

– La cascade de Khlong Chak : la plupart risque d’être déçus, la cascade ressemble plus à un petit ruisseau qui s’écoule qu’autre chose, avec une mare en contrebas qui malheureusement est trop peu profonde pour s’y baigner. La balade n’est pas désagréable mais en tout cas ne payez pas : le sentier est ouvert à tous, vous pouvez donc le faire par vous même puisque 30 minutes de marche suffisent pour accéder à la cascade.
– Les balades a dos d’éléphant : j’en ai déjà parlé dans d’autres articles, bien sûr c’est exotique et tentant mais les sentiers n’ont généralement rien de très intéressant (semblables à plein d’autres endroits alentours), et surtout la condition des éléphants laisse souvent à désirer. A vous de voir.
– un peu dans le même état d’esprit : il y a une attraction au nord qui permet de côtoyer des singes, je n’y suis pas allé mais j’ai rencontré plusieurs personnes qui m’ont parlé négativement de ce lieu. Les singes sont semble t-il enchainés toute la journée.

 

coucher de soleil koh lanta
Coucher de soleil sur Koh Lanta

 

Pourquoi j’ai aimé l’ile de Koh Lanta :

Ce qui m’a plu à Koh Lanta c’est surtout que j’y ai trouvé ce que j’étais venu chercher, c’est à dire une belle ile exotique bardée de plages magnifiques, de palmiers, un beau soleil et la douceur de la mer d’Andaman. J’ai aussi particulièrement apprécié la tranquillité et une certaine authenticité qui sont parfois beaucoup plus difficiles à trouver dans les sites touristiques de la région. Je me suis vraiment senti en Thaïlande et pas sur un ilot colonisé par les vacanciers qui se déplacent en groupe de 30 et accumulent la visite de lieux totalement dénaturés par le tourisme.

Bien sûr des vacanciers il y en un peu partout mais c’est l’autre aspect qui m’a plu ici : il y en a pour tous les goûts. A la fois des endroits animés et vivants pour sortir, manger, faire quelques emplettes et à quelques kilomètres de là d’autres lieux totalement isolés dans lesquels on peut se sentir seul au monde. Des plages aménagées et d’autres très sauvages où l’on a l’impression d’être les premiers à venir. Des paillotes bon marché pour petit budget et des hôtels luxueux et confortables qui pour autant ne dénaturent pas le paysage. Un mélange de baignades, balades dans la nature et rencontre avec les habitants. Bref, un condensé de ce qu’on attend de ce type de vacances.
 

Ca me parait bien compliqué d’y aller, je vais me perdre…

Non c’est tout simple : en atterrissant à Phuket, il suffit de prendre un taxi ou un bus qui te déposera à l’embarcadère rassada Pier au sud de l’ile, puis de là tu pourras prendre un ferry qui t’emmènera sur Koh Lanta (avec une courte escale à Koh Phi-Phi). Si vous atterrissez un peu tard, l’hotel Marina au sud de Phuket fera une étape parfaite pour passer la nuit dans un cadre paradisiaque. Le trajet dure 4h environ mais ça passe vite (15 euros), pour les plus fortunés il existe également des speed-boats qui font la traversée en 1h30. Pour te rassurer, à l’arrivée il y a un immense panneau qui te l’indique à l’arrivée du ferry, genre ils tous neuneus ces touristes on va bien leur faire comprendre qu’ils sont pas à Bangkok : dès que tu le vois c’est que tu es arrivé !

En conclusion je conseille cette destination à ceux qui cherchent une étape détente et relaxante dans un joli cadre, en complément d’autres sites et excursions dans la région, pour 2-3 jours pleins sur place (ou plus évidemment).

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>