» Grèce

Grèce : les étapes incontournables du Dodécanese

Mis à jour le Pas de commentaires

Iles Dodecanese - GreceQui n’a jamais entendu parler du légendaire colosse de Rhodes ? Bien sûr vous n’aurez plus l’occasion d’admirer le célèbre monument, disparu 60 ans seulement après sa création suite à un grand tremblement de terre, mais c’est un véritable voyage dans le temps que vous pourrez effectuer dans la cité médiévale de Rhodes, prémices à la découverte dans cet archipel du Dodécanèse, de beaux villages qui ont su garder leur authenticité, aux balades à travers des paysages bucoliques et de haltes reposantes sur de jolies plages baignées dans l’eau cristalline de la mer Egée. Voici une sélection d’îles à adapter en fonction de vos envies et de la durée de votre voyage mais qui déjà en l’état constitue un très beau voyage et vous laissera de fabuleux souvenirs.

1ere étape obligatoire : l’île de Rhodes

La vieille cité médiévale, parfaitement conservée au pied de ses imposantes remparts est déjà un voyage à elle toute seule avec ses bâtiments d’époque, ses étroites ruelles pavées, ses arcades, ses vieux monuments. Plusieurs films y sont d’ailleurs tournés régulièrement en raison de son ambiance en dehors du temps. Dépaysement assuré. Mais ne vous y trompez pas Rhodes c’est aussi la fête le soir arrivant et les nombreux bars et discothèques combleront ceux qui souhaitent veiller tard. Les plages pullulent tout autour de l’île, les plus belles se trouvent sur la côte est : aménagées de transats et de tout le confort inhérent au tourisme sur la moitié nord tandis que le sud, plus préservé, offre de belles plages de sable fin (faites un tour à celle de Tsambika par exemple) moins animées. L’occasion également de traverser plusieurs villages et petits monastères ou chapelles au détour des routes. Toujours sur la côte est, le gracieux village de Lindos et son acropole (construite au 11ème siècle avant J.C.), à 1h en bus de Rhodes, poursuivront le voyage dans le temps entamé dans la cité médiévale de la meilleure facon. Décor grandiose garanti et souvenirs plein la tête. Bien que très fréquenté par les touristes, la visite du village et de sa forteresse sont un réel plaisir avant de finir par une baignade dans la baie St Paul juste en contrebas. Si vous passez visiter les ruines de la cité antique de Kamiros, à l’ouest cette fois, prenez aussi le temps de faire une halte sur la plage du même nom bordée de fleurs à la bonne saison. A noter que les prix dans la vieille ville ne sont pas donnés, et surtout que la nouvelle ville n’a rien d’extra n’y perdez donc pas de temps. Le nord de l’ile est plus vert, le sud plus aride et sauvage. 3 jours nous semblent appropriés pour visiter l’île si vous envisagez de visiter d’autres îles.

2de étape : de Rhodes n’hésitez pas à faire une excursion sur l’ile de Symi

et son très beau port néo-classique de Gialos enclavé au bord de l’eau. L’ambiance y est calme et relaxante et le mieux pour l’apprécier reste de prendre un scooter pour vous balader tranquillement et admirer les superbes paysages qu’offre cette petite île sur ses hauteurs. A l’arrivée montez à Horio (la partie haute de Galios) pour contempler le panorama du village en contrebas, puis prenez la direction du monastère Panormitis au sud ouest. Les plages ne sont pas les plus belles de Grêce mais Nanoue à l’est, bordée de cyprès ou encore l’impressionnante Georgios Dysalonas à flanc de falaise par exemple, ne devraient pas vous décevoir d’autant qu’il fait très chaud sur Symi. Parfait pour une journée de détente.

Karpathos Grece Dodecanese

L’ile de Karpathos dans le Dodécanèse, à l’est de la Grèce

 

3ème étape : Karpathos

Plus authentique que Kos ou encore Rhodes, en particulier au nord. Karpathos est une île montagneuse mais plutôt verte le long du front de mer où la pinède et les oliviers feront le bonheur des randonneurs. Sur les hauteurs, la végétation se raréfie mais les points de vue dégagés sur l’horizon et la sensation de liberté procurent un sentiment d’exaltation intense. Une destination parfaite donc pour se relaxer, les balades au milieu de la nature, et profiter de l’eau et du soleil au calme. Les plus belles plages se situent à l’est pour la plupart mais pas toujours faciles d’accès comme par exemple la plage d’Ahata située au pied de collines jonchées de végétation, aisément accessible mais du coup un peu plus fréquentée, ou encore mieux Apela (moins facile de se garer, nudisme toléré). Nous vous conseillons vivement de faire un détour jusqu’au village d’Olympos au nord (pour son authenticité), ainsi que celui d’Orthos non loin de Pigadia (pour ses vues spectaculaires sur les alentours car situé en hauteur). Où dormir : l’Aegean Village situé au sud à Ammopi : l’ambiance y est calme, la nourriture bonne, à deux pas d’une petite plage tranquille, avec une belle vue dégagée sur la mer de la piscine ou des chambres. Une voiture est nécessaire sur place pour visiter l’ile.

4ème étape : l’île de Kos

Surtout si vous recherchez l’animation et le confort car l’ile est festive, animée et touristique à la haute saison. Kos ne plaira en effet pas forcément à tout le monde : on y va principalement pour profiter de l’eau, du soleil et faire la fête dans les bars, discothèques ou les beach partys. En journée les plages sont inévitablement recouvertes de transats dans les lieux les plus touristiques (et donc plus ou moins payantes) mais en s’éloignant un peu on peut néanmoins se reposer sur des plages bien plus calmes et très jolies (autour de Kefalos notamment, ainsi que Tigkaki et Marmari). Bien que la majorité de l’île soit ouverte au tourisme, le centre de l’animation se trouve principalement dans la ville de Kos et à Kardamena : le soir les bars sont bondés et les européens du nord en vacances se préparent à une longue nuit de fiesta ! Mais on peut également y trouver le calme comme dans la forêt de Plaka avec ses paons en liberté ou le long des nombreux sentiers de balade qui parcourent l’ile (Kos est d’ailleurs la plus verte de l’archipel). Un hotel agréable et à l’écart de l’animation ? Le Mastichari Bay situé au bord de la baie du même nom et entouré de végétation.

En conclusion l’archipel du Dodécanèse est une véritable passerelle entre la culture grecque et turque, riche d’histoire à laquelle s’ajoute l’attrait d’un climat généreux, de plages à foison et de nombreuses opportunités de balades. Aux 4 destinations que nous avons abordées, vous pouvez ajouter selon vos préférences et le temps de votre séjour l’ile de Leros, celle de Patmos ou encore Lipsos toutes trois encore préservées du tourisme de masse et très adaptées à une découverte paisible et authentique de l’archipel.

Vidéo des îles du Dodécanèse en Grèce :

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>